English

World without Wars and Violence

International Humanist Organisation - Official Website

La Loi 78 du Québec porte atteinte aux droits fondamentaux des citoyens et à la dissidence Non-violente

La Loi 78 du Québec porte atteinte aux droits fondamentaux des citoyens et à la dissidence Non-violente

L'organisation internationale «Monde sans Guerres et sans Violence» est préoccupée par les limitations ap-portées au droit d’association et au droit de manifestation de la Loi 78. L'organisation revendique le droit de vivre en paix et en liberté, le droit d'affirmer que le conscience humaine est libre. «On ne vit pas libre lorsque l'on vit menacé».

L'organisation dénonce le caractère répressif et déshumanisant de la Loi pour régler le conflit étudiant au Québec et demande son annulation immédiate. L'organisation critique la judiciarisation des débats et le recours à la justice pénale prévus dans la Loi qui brime la liberté d’association et le droit à la dissidence non violente pour les étudiants et tous les citoyens du Québec.

«Monde sans Guerres et sans Violence» dénonce la politique du gouvernement du Québec en matière de droits à l'éducation postsecondaire. En effet, la hausse des droits de scolarité de 82% imposée aux nou-velles générations ouvrira inévitablement la porte à la discrimination systématique entre les jeunes mieux nantis et les jeunes moins nantis ainsi qu'à l'exclusion sociale de plusieurs milliers de jeunes. Un Monde sans Guerres et sans Violence supporte la dissidence non-violente de tous les étudiants et des citoyens du Québec qui cherchent à ouvrir et à humaniser le futur pour toutes les générations et non seulement pour une minorité.

Un Monde sans Guerres et sans Violence rappelle au gouvernement du Québec son engagement à la non-violence, étant la seule législation Nord Américaine ayant reconnut, 2 décembre 2009, par la Loi 199, la Journée Internationale de la Non-violence soit le 2 octobre. Rappelons que le 2 octobre est le jour d’anni-versaire de la naissance du Mahatma Gandhi, chef du mouvement pour l’indépendance de l’Inde et pion-nier de la philosophie et de la stratégie de la non-violence.

Un Monde sans Guerres et sans Violence invite tous les citoyens à arborer et afficher le Carré orange en soutien au droit universel de la dissidence Non-Violente et au droit à Humaniser.

«Humaniser» signifie prendre conscience de la liberté elle-même et la mettre en marche dans une direction transformatrice du monde. «La déshumanisation» est le processus par lequel la liberté humaine est réduite.

Voici 2 exemples d'articles de Loi :

1- les organisateurs d'une manifestation de plus de 50 personnes doivent aviser les policiers au  moins 8 heures à l'avance

2- les organisateurs doivent remettre le parcours de la manifestation aux policiers 8 heures à  l'avance. Par la suite, les policiers pourraient décider de changer le parcours et inviter les  organisateurs à faire leur manifestion «par exemple dans le stationnement d'un centre  commercial »! Vous évitez de perbuter le secteur économique des centres-villes.

Le 22 mai, le 100 ième jours de la grève étudiante, 400,000 personnes ont manifesté dans les rues de Montréal, selon la loi toutes ces personnes sont passibles d'une amende allant de $1,000 à $5,000 puisque la manifestation n'a pas suivi l'itinéraire remis aux policiers 8 heures auparavant.

Page Carré orange sur Facebook : https://www.facebook.com/#!/groups/236238799822591/  Info: http://www.mundosinguerras.org/

Comments