English

World without Wars and Violence

International Humanist Organisation - Official Website

Une caravane de sensibilisation pour la paix et la non-violence à Nouakchott-Mauritanie

Une caravane de sensibilisation pour la paix et la non-violence à Nouakchott-Mauritanie

Une caravane de sensibilisation sur la paix et la non-violence sera lancée le 25 septembre, à Nouakchott, par l’Association Mauritanienne, Monde sans Guerres et sans Violence (MSG) en collaboration avec l’Organisation pour l’Intégration Africaine (OIA). Cette sensibilisation va durer une semaine et se conclura par une marche pour la Non-violence le 2 octobre prochain, journée Internationale de la Non-violence avec la participation des autorités, de la société civile et des populations.

Les activités se dérouleront dans les quartiers d’El Mina, de Sebkha, de Dar-Naim, d’Arafat et de Ryad. "Cette semaine de sensibilisation a pour but de combattre la violence dans ces quartiers périphériques de Nouakchott ainsi que de promouvoir les valeurs d’une société de paix et sans violence", a expliqué Moustapha Bocoum, président de MSG, Mauritanie, lors de la conférence de presse de présentation.

"L’intégration africaine est sans cesse prêchée dans les discours des présidents africains. Mais, dans les faits, c’est une autre paire de manches", a ajouté de son côté, William Idioma, président de OIA, partenaire de cette caravane de sensibilisation.

Les révolutions populaires (printemps arabe) et les enjeux électoraux en perspective dans le pays qui pourraient engendrer de la violence, ont incité MSG et l’OIA) à réfléchir sur ce phénomène social aux diverses ramifications y compris dans le milieu universitaire.

Forts de ce constat, ces deux associations ont décidé d’impulser un groupe de réflexion composé d’enseignants, administratifs, de journalistes, d’artistes et de personnes ressources autour du thème de la « Non Violence » avec pour objectif de combattre la violence sous toutes ses formes (physique, économique, socioreligieuse) qui prennent des proportions inquiétantes dans la capitale Nouakchott.  La démarche consiste à toucher le maximum de jeunes et de citoyens pour leur expliquer les méfaits de ce fléau et la nécessité de promouvoir une société de paix.

Ce qui définit finalement ce projet, ce n’est pas une action politique déterminée, ni une action sociale encore moins une simple activité culturelle mais un ensemble d’idées et un style de comportement que Monde sans guerres et sans violence veut véhiculer et inculquer aux populations aussi bien à Nouakchott qu’à l’intérieur du pays.  Ces journées de sensibilisation seront également marquées par des actions d’assainissement et d ‘incitation à la consommation de produits locaux.
 

Comments